Partagez vos souvenirs des Fêtes des Vignerons Vers le site de la Fête des Vignerons
logo

1999: « AMOUR ET JOIE » SUR LA GRANDE PLACE ET DANS LA VILLE

La Fête des Vignerons de 1999 fut pensée et mise en scène par François Rochaix. Son spectacle fut conçu en cinq parties, confiées à un poète et à trois compositeurs. Très visuel et théâtral, il le rêva dès le départ baroque, proche à la fois de l’art populaire et de l’art savant, faisant la part belle à un retour à l’histoire : la dernière Fête du millénaire se devait de contenir en elle les fêtes qui l’avaient précédées et faire preuve de conscience historique. Elle fut à la fois un retour à l’élémentaire, aux mythes et aux symboles, et la manifestation d’une ouverture sur les autres et sur le monde. Elle plaça, comme jamais auparavant, les vignerons-tâcherons au centre de la dramaturgie.

Une célébration unique, le Couronnement, leur fut entièrement consacrée, avant qu’Arlevin, le facétieux vigneron-tâcheron de fiction, ne les représente tous tout au long des quatorze représentations consécutives. La Fête des Vignerons de 1999 raconta dès lors l’histoire d’Arlevin qui, tel l’enfant d’abord tout entier absorbé par sa propre personne, jouit égoïstement de sa gloire personnelle, de sa couronne, qui rêve aux Fêtes d’antan, avant de suivre un cheminement initiatique qui le mûrit et l’amène, finalement, à partager généreusement sa couronne avec les vignerons du monde. Après le vibrant « Amour et joie » final chanté par l’ensemble des figurants, la fête se prolongea dans la ville comme partie intégrante de la Fête. Ce fut la Ville en fête avec ses spectateurs devenus acteurs et ses multiples animations disséminées de par la vieille ville.

SPECTACLE

Abbé-Président : Marc-Henri Chaudet
Conception et mise en scène : François Rochaix
Musique : Jean-François Bovard, Michel Hostettler, Jost Meier
Livret : François Debluë
Chorégraphie : Serge Campardon
Costumes : Catherine Zuber
Scénographie : Jean-Claude Maret
Direction musicale : Fabio Luisi
Orchestres : Orchestre de la Suisse romande
et Orchestre de chambre de Lausanne.

VIGNERONS COURONNÉS

Raymond Favez
Jean-Daniel Crausaz
Gaston Butty
Jean-François Franceschini
Salvatore Lecci
(et 19 vignerons distingués, 73 vignerons primés)

ARÈNES ET DÉCORS

2 gradins de 8000 places chacun s’ouvrant vers le lac et suivant la configuration de la Grande place. Scène sur la place et sur un plateau incliné finissant au-dessus du lac.

SPÉCIFICITÉS ET NOUVEAUTÉS

1 célébration unique – le Couronnement.
Rôle principal : Arlevin vigneron-tâcheron de fiction,
Foire de la Saint-Martin, Jardin d’Orphée, Peuple d’Hier et de Demain, Banda des Tâcherons, Choeur Rouge, Proserpine, Hadès, Hermès, armailli Pierre, la Servante et le Curé, les Morts et le groupe des vignerons roumains invités (les vignerons du Monde), Jean-Jacques Rousseau.
L’éclipse du soleil du 11.8.1999.
La ville en fête. Radio Arlevin.

LA FÊTE EN CHIFFRES

5200 acteurs-figurants, dont 670 écuyers
1 cérémonie du couronnement, 7 matinées et 7 nocturnes, 3 cortèges
les places coûtent entre 65.– et 260.–.
Le budget se monta à 54 millions de francs et le bénéfice à 4’151’332..-

Pour la première fois, une radio – Radio Arlevin –, donna des informations permanentes et permit au metteur en scène de toucher directement, et quotidiennement, les milliers d’acteurs-figurants.

LOGO_1999

ESTRADE

SCENE

arlevins_recardre

ROBE_ROSE

ECUYERS

FEMMES_CHAPEAU